Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur MySQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

Sciences, Communication et Société








 

Sciences, Communication et Société

Facette : Médias

Sites associés :
  • 8th international conference Public Communication of Sciences and Technology (PCST - 8)
  • Colloque "La publicisation de la Science" (GRESEC, Grenoble)
    L’objectif de ce colloque, mis en œuvre par deux laboratoires et équipes d’accueil en sciences de la communication (Culture et communication à l’université d’Avignon et le Gresec à l’université Stendhal Grenoble3), est de réfléchir sur les raisons, les objectifs et les modalités de la « mise en public » de la science.
  • Colloque Sciences médias et société

    Le colloque « Sciences, médias et société », a eu lieu à l’École normale supérieure Lettres et sciences humaines du 15 au 17 juin 2004. Il clôturait un programme de recherche initié en 2000, portant sur l’étude historique et comparative des discours à propos de sciences dans les médias (en particulier la télévision et les expositions).

    Organisation des communications

    Pour tenir compte de l’engagement ancien et continu d’une communauté de chercheurs sur ces questions, la conception éditoriale des actes du colloque assume d’une part un ancrage historique et international avec des textes consacrés à des cadrages problématiques et des synthèses issues de différents champs disciplinaires : histoire, sociologie, didactique et linguistique. On trouvera ainsi réunies, dans cette première catégorie intitulée « Cadrages historiques et comparatifs », les contributions de Christophe Bonneuil, Suzanne de Cheveigné, Pierre Clément et Sophie Moirand.

    D’autre part l’actualité des recherches menées apparaît avec des contributions relatant des travaux récents ou en cours. Ces textes ont été regroupés en quatre sections thématiques, ces découpages quelque peu arbitraires ne prétendant pas définir intégralement les contenus de recherches se situant souvent à cheval sur plusieurs de ces thématiques : « Professions et institutions de la diffusion des savoirs », « Discours médiatiques », « Santé et publics » et « Débats publics, jeux d’acteurs et identité ».

  • Université Paris Diderot
    L’Université Paris 7 propose un Master Professionnel intitulé : Biogéomédia : production et diffusion des savoirs scientifiques. L’objectif est de former des étudiants scientifiques (niveau L3 minimum) à l’écriture journalistique sur différents supports (presse, édition, radio, télévision, cinéma scientifique, Internet) ainsi qu’aux aspects théoriques et pratiques de la diffusion de la connaissance, tout en leur offrant la possibilité de perfectionner leurs connaissances en Biologie, Sciences de la Terre, Biochimie, Physique ou Mathématiques.
  • ESJ (Ecole supérieure de journalisme de Lille)
    L’ESJ propose une formation courte (12 mois) intitulée "Journaliste et scientifique". Ce cursus résulte d’un partenariat entre l’ESJ et l’Université des Sciences et Technologies de Lille 1. Celle-ci délivre un DESS en "Diffusion des connaissances scientifiques et technologiques, option Journaliste et Scientifique". L’admission se fait par concours.
  • Université Aix Marseille III, EJC (Ecole de journalisme et de communication)
    Dans le cadre d’un Master professionnel en Sciences de l’information et de la communication, l’ECM propose un Master spécialisé intitulé "Média, santé". Ce Master s’adresse aux étudiants en Infocom aussi bien qu’aux étudiants venant des filières de biologie, médecine, pharmacie. La formation s’appuie sur une pratique de l’écriture journalistique et une approche des médias, dans leur diversité, ainsi qu’une étude des systèmes de santé. Les métiers visés par cette formation dépassent le domaine du journalisme : communication en santé, responsables de systèmes d’information.
  • Université Louis Pasteur, Strasbourg
    L’Université Louis-Pasteur propose un Master Sciences, spécialité "Communication scientifique" qui vise à former aux métiers de la communication, du journalisme et de la médiation scientifique. Cette formation s’adresse aux étudiants ou aux professionnels des sciences et des techniques. La spécialité "communication scientifique" du master est l’un des cinq parcours intégrés à l’offre de formation élaborée par le Département des Sciences de l’Education de l’ULP. En première année, le Master est accessible aux titulaires d’une Licence scientifique (chimie, physique, biologie, etc.) qui ont acquis au cours de leur cursus des crédits en langues, dans le champ des sciences sociales (communication, éducation, histoire des sciences, philosophie, etc.). En deuxième année, le Master est accessible de droit aux titulaires d’un Master 1 en communication scientifique (M1) délivré par un établissement d’enseignement supérieur de l’Union Européenne. En formation continue, le Master est accessible aux personnes ayant terminé leurs études (y compris les docteurs et ingénieurs) et exercé une activité salariée dans le domaine des sciences ou des techniques.
  • Université Stendhal, Grenoble 3
    L’Université propose un Master "Communication scientifique et technique", en deux ans. Cette formation permet aux candidats d’acquérir des connaissances sur les acteurs et les organisations qui structurent le domaine de la culture et de la communication scientifiques, une maîtrise des principales analyses dans le champ des Sciences de l’information et de la communication, une capacité de réflexion sur les politiques et les pratiques professionnelles. L’objectif de ce Master est de former des professionnels de la communication qui disposent de compétences polyvalentes dans le secteur de la communication scientifique.
  • CNRS - Sciences et Société en mutation

    Aux sources historiques du CNRS existait déjà la volonté de soutenir la création scientifique et d’associer la science à l’action pour en tirer le plus grand profit pour la société. Le CNRS se propose de raviver cette inspiration pionnière, d’en faire un élément-phare de son développement et d’imaginer les formes qu’elle empruntera demain.

    Dans ce but, un colloque intitulé « Sciences et Société en mutation » a été organisé le 12 février 2007.

    Cette journée de réflexion, d’échanges et de débats était ouverte à l’ensemble du personnel du CNRS, et à ses partenaires de l’éducation, de l’économie, de la culture, des médias et de la politique.


© Laboratoire Communication, Culture et Société
Site réalisé par la Cellule d'édition en ligne cédille. Informations légales ]